Aller au contenu principal

Serebryakova_SefPortrait

Zinaïda Serebryakova, « autoportrait ». Serebryakova, née Lanceray (sa famille était d’origine française) en Ukraine en 1884, près de Kharkov, est la première femme russe à être reconnue comme un peintre important. Elle descend d’une longue dynastie d’artistes brillants. Sa vie fut bouleversée par la révolution d’Octobre. Après s’être déplacée de Kharkov vers Saint-Pétersburg, elle émigra finalement à Paris, ou elle s’éteignit en 1967, ne pouvant rejoindre la Russie et ses quatre enfants restés au pays. Son oeuvre fut tardivement réhabilitée en Russie, avec une grande exposition en 1960. Dans ces deux toiles du Trétiakov, elle rend avec beaucoup de force et de fraîcheur la vie domestique et familiale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s